Le colloque

2018_AFF_A2_Coll_CAMEROU2N.jpg

Organisation

Ce colloque est organisé par l'Université Paris Diderot et l'Université de Douala, avec le soutien du Laboratoire de recherches sur les cultures anglophones (LARCA UMR 8225), du CNRS, de l'Institut Universitaire de France, de l'Agence universitaire de la Francophonie, de l'Institut Confucius de Paris Diderot, de l'Institute of Commonwealth Studies à Londres et en partenariat avec France Culture.

Le Cameroun et la décolonisation de la diplomatie: perspectives africaines sur les relations internationales

Si le Cameroun affiche un bilinguisme officiel et s’insère dans de multiples réseaux diplomatiques multilatéraux – dont le Commonwealth des Nations et l’Organisation internationale de la Francophonie – il est souvent singulièrement absent des grandes études consacrées aux relations internationales africaines, où dominent souvent le Nigeria, l’Afrique du Sud ou le Sénégal. Pourtant, le Cameroun, dans la multiplicité de ses acteurs, gouvernementaux et non-gouvernementaux, et comme espace diplomatique, offre des perspectives importantes sur les enjeux, possibilités et limites d’une transformation des conceptions et pratiques diplomatiques au 21ème siècle.

Ce colloque se propose ainsi d’étudier le rôle de la diplomatie dans les processus de décolonisation en Afrique, à travers le prisme du Cameroun. Un des objectifs majeurs de cette rencontre est de s’interroger sur la pertinence des prismes ‘franco-britannique’ et ‘anglophone/francophone’, et d’examiner leur relativisation – possible, voire nécessaire.
Les communications retenues pour ce colloque définissent, précisent, ou remettent en cause les phénomènes ‘franco-britannique’ et ‘anglophone/francophone’ dans les relations diplomatiques du Cameroun et au Cameroun – dans leurs manifestations pratiques comme dans leur fonction d’outil ou de catégorie d’analyse. Les participants analyseront notamment : 

  • les manifestations, échanges, phénomènes ‘franco-britanniques’ pendant la période des mandats et tutelles au Cameroun ;
  • les modalités, périmètres et impact des multiples résistances à la notion même d’un phénomène ‘franco-britannique’ (des résistances les plus pragmatiques aux remises en cause théoriques, conceptuelles)
  • la rééavaluation de la place du Cameroun dans les réseaux franco-africains
  • les relations avec les organisations diplomatiques multilatérales – Commonwealth, Organisation internationale de la Francophonie, Organisation de la Conférence islamique et Organisation des Nations Unies en particulier
  • les relations (anciennes et nouvelles) avec d’autres acteurs importants, dont le Nigeri et la Chine
  • l’influence de la lutte contre les extrémismes, notamment Boko Haram, dans les relations internationales au Cameroun

Programme

Pour tout complément d'information, contactez Mélanie Torrent et pour plus d'informations sur le LARCA/Paris Diderot, cliquez ici. Pour plus d'informations sur l'Université de Douala, cliquez ici.

e
Personnes connectées : 1